Wiki Cuphead
Advertisement

La kermesse du diable est le premier épisode de la série d'animation The Cuphead Show.

Résumé détaillé[]

Papy Bouilloire prépare le petit-déjeuner pour Cuphead et Mugman. Tandis que Cuphead attrape ses pancakes, Mugman, lui, rate son coup. Cuphead découpe son assiette en deux pour donner une moitié à Mugman. Mugman accepte avec joie. En revanche, il n'y avait plus de sauces, car Cuphead avait tout versé. Papy Bouilloire interrompt leur petit-déjeuner pour leur annoncer une surprise : repeindre la palissade. Cuphead et Mugman soupirent.

Un petit peu plus tard, les deux frères se sont mis à peindre la palissade. Mugman dit à Cuphead que c'est une activité ennuyeuse et qu'un peu d'aventures leur ferait du bien. Cuphead approuve en disant que c'est tous les jours la même rengaine. Mugman lui a donné l'idée d'« appuyer sur le bouton avancer » pour pouvoir terminer la peinture au plus vite, alors Cuphead a pensé à un canon. Avant que le canon ne tire, Papy Bouilloire est sorti voir comment ça se passait. Il se prend la peinture et la palissade est démolie. Pour les punir, Papy Bouilloire les avait chargés de reconstruire la palissade, acheter de la peinture et repeindre. Cuphead et Mugman s'y sont pliés et sont allés voir La Couenne pour acheter de nouveaux pots de peinture. Mugman allait ouvrir la porte quand Cuphead attire son attention sur fête foraine appelée la Kermesse du Diable. Cuphead est impatient d'y aller, mais Mugman s'y oppose. Pourtant, il a accepté d'y aller avec Cuphead. Tous les deux se lâchent sur les attractions et la nourriture.

Mugman admet que Cuphead avait raison d'y être allé et qu'ils ont encore le temps d'aller acheter de la peinture, mais Cuphead avait la tête sur le Soul-Ball. Il y joue une boule, puis une deuxième. Mugman le félicite. Cuphead continue de lancer des boules, qui finissent toujours par entrer dans le bon trou. La succession attire l'attention des autres clients, qui sont tous en train de regarder Cuphead gagner. Mugman regarde comment les autres s'en sortent au jeu et découvre le Téléphone se faire aspirer son âme par le jeu. il contemple ensuite le nom du jeu auquel joue Cuphead, les âmes errantes dans la fête foraine et enfin le nom de la fête foraine : le Carnevil. Mugman comprend que ce n'est pas une fête foraine ordinaire, alors il alerte Cuphead. Hélas, celui-ci est trop occupé à jouer pour gagner la récompense. Mugman prie pour qu'il ne perde pas. Malheureusement, le Diable s'est rendu compte que le compteur d'âmes s'est arrêté. Il croît que c'est dû à une malfonction, mais non. Le problème vient bel et bien de la fête foraine. Avec sa jumelle, le Diable découvre que tous les clients sont rassemblés autour de Cuphead devant le Soul-Ball. Le Diable sort ensuite sa fourche pour aller à la rencontre de Cuphead.

Mugman suggère à Cuphead d'arrêter pendant qu'il le peut encore, mais celui-ci dit doubler la mise. Il remporte un nouveau lancer. Le Diable surgit dans la fête foraine. Tous les clients quittent les lieux en hurlant. Dès que Mugman le voit, il est tétanisé de peur. Il oblige Cuphead à rater son lancer, ce qui met son âme à prix. Le Soul-Ball aspire l'âme de Cuphead, mais Mugman le rattrape à temps et la remet dans son corps. Cuphead ressuscite et ordonne de quitter la fête foraine sur-le-champ. Les deux frères se mettent à courir, le Diable les poursuit. Mugman s'excuse d'abord d'avoir fait rater le coup ; Cuphead s'excuse de les avoir amenés ici.

Cuphead et Mugman montent dans une voiture, le Diable est derrière eux. Ils vont ensuite dans une galerie de miroirs, qui devient une usine de torture. Ils réussissent à dévier tous les pièges et objets tranchants et piquants cachés dans la galerie et à en sortir indemnes. Le Diable s'est changé en dragon et crache des boules de feu. Pour lui échapper, Mugman suggère de faire comme s'ils étaient pris au piège. Le Diable y a cru et tire sur le Soul-Ball. Toutes les âmes qui étaient enfermées dedans sont libérées et retournent dans leurs corps respectifs. Cuphead et Mugman en profite pour quitter la fête foraine. Derrière eux, le Diable prépare sa revanche.

Le lendemain, Cuphead et Mugman avaient acheté de la peinture et réparé la palissade. Tandis que Cuphead n'est pas plus inquiet, Mugman, lui, l'est. Chaque rappel que Cuphead fait, Mugman répète qu'il doit son âme au Diable. Tout en versant de la poudre à canon dans le canon, Cuphead répond qu'il n'est pas plus inquiet de ça. Papy Bouilloire sort pour voir comment ça se passait, il se prend de nouveau une giclée de peinture au visage. Cuphead se dit qu'il a eu la main lourde sur la poudre à canon et Mugman rétorque que cela ne change pas sa situation, car il doit (encore et toujours) son âme au diable.

Advertisement