Wiki Cuphead
Advertisement
PAPY BOUILLOIRE — Et voilà, Le moment est de nouveau venu, les garçons !
[Papy Bouilloire nourrit le poisson rouge. Cuphead et Mugman se disputent une partie de billes, Papy Bouilloire marche en travers.]
PAPY BOUILLOIRE — Comme toutes les semaines, je vais me faire soigner ma moustache. Je vous rappelle les deux règles élémentaires quand je suis absent : primo, ne pas toucher à mon poste de radio. C'est l'objet auquel je tiens le plus dans cette maison. Règle numéro deux, pas de bagarres, est-ce clair ?
[Papy Bouilloire ferme ensuite la porte. Il la rouvre, pointe sa canne sur Cuphead et Mugman. Il referme de nouveau la porte. Cuphead et Mugman se regardent d'abord, puis se battent. La boule de poussière qu'ils forment cogne le piano, puis le mur et se dirige vers le poste de radio. Ils s'arrêtent immédiatement à proximité de l'objet. Ils se remettent à se battre.]
MUGMAN — Stop ! Temps mort ! Dis-moi, Cuphead, pourquoi on est en train de se battre ?
CUPHEAD — Peut-être parce qu'on a pas le droit ?
MUGMAN — Oui, tu as raison.
[Cuphead et Mugman reprennent leur combat. On toque à la porte, Cuphead et Mugman se précipitent devant. Ils ouvrent la porte, l'air sage.]
CUPHEAD & MUGMAN — Déjà de retour, Papy Bouilloire adoré ?
[Leur auréoles s'évaporent comme de la fumée. Ils découvrent un panier contenant un bébé en forme de biberon. Ils saisissent la lettre qui est dedans.]
CUPHEAD & MUGMAN — Merci de prendre soin du bébé ?
[Le bébé leur sourit. Cuphead et Mugman tombent sous le charme.]
CUPHEAD & MUGMAN — Oooooh…
MUGMAN — Comment peut-on abandonner un être aussi adorable ?
CUPHEAD — Heu, Mugman ? [rentre dans la maison] Je ne voudrais pas sire, mais tu sais comment on s'occupe d'un bébé ?
MUGMAN — En lui montrant de l'affection, voyons. Regarde-moi faire. (à Bébé Biberon) Bonjour, mon petit bébé. Mon nom à moi, c'est Mugman. Répète après moi, Mugman.
BIBERON — Mama.
[Mugman est ému.]
MUGMAN — Oui, c'est ça, mon bébé. Tu as très bien prononcé. Oh, c'est bien.
[Mugman touche le nez de Bébé Biberon.]
CUPHEAD — Bon ben, je suppose que ça fait de moi le papa, ça me paraît assez logique. C'est ça, papa.
[Bébé Biberon se met à pleurer. Cuphead panique. Il court en rond dans la pièce.]
CUPHEAD — Mugman, pourquoi il pleure ?
MUGMAN — Il faut que tu lui fasses faire son rot, Cuphead !
[Cuphead s'arrête pour tapoter le dos de Bébé Biberon. Rien ne se passe.]
CUPHEAD — Je ne crois pas que ça fonctionne.
MUGMAN — Peut-être qu'il faut qu'on lui change la couche ?
[Cuphead et Mugman sont scotchés.]
MUGMAN — Attends, je vais essayer de lui faire son rot.
CUPHEAD — Oui, c'est mieux.
[Cuphead s'écarte.]
MUGMAN — Allez, tout va bien, mon bébé.
[Bébé Biberon fait son rot.]
MUGMAN — Voilà, maintenant tu te sens mieux.
BIBERON — Mama.
CUPHEAD — Hé, ça a marché ! Boup !
[Bébé Biberon mord le doigt de Cuphead.]
CUPHEAD — Non, mais t'as vu ce qu'il a fait ? Cette chose m'a carrément mordu !
MUGMAN — Oh, Cuphead ! Ce bébé n'est pas une chose. Ce bébé est un bébé.
BIBERON — Yeah!
MUGMAN — Je pense qu'il faut que vous appreniez à vous entendre. Moi, pendant ce temps, je vais préparer à manger. Et souviens-toi, un bébé a besoin qu'on lui montre de l'affection.
[Mugman part en cuisine.]
CUPHEAD — Coucou, c'est Cuphead ! Coucou, c'est Cuphead ! Coucou, c'est Cuphead !
[Bébé Biberon ne réagit pas. Cuphead lui fait des grimaces. Il reçoit une giclée de lait à la figure. Il essore sa tête.]
CUPHEAD — Dis donc, bébé ! Ça se fait pas d'envoyer à la…
[Bébé Biberon envoie une deuxième giclée de lait à la figure de Cuphead. Cuphead recule jusqu'à l'étagère de tasses.]
CUPHEAD — Ah !
[Il rattrape les tasses et soucoupes, avant de les reposer soigneusement.]
CUPHEAD — Ouf !
[Cuphead voit Bébé Biberon entrer dans le débarras et fermer la porte.]
CUPHEAD — Bébé, non !
[Cuphead court sortir Bébé Biberon du débarras. Tous les objets lui tombent dessus.]
CUPHEAD — Aïe…
[Bébé Iberon sort du débarras. Cuphead remonte à la surface, une boule de bowling lui tombant dans la tasse. Il voit ensuite Bébé Biberon déchirer les pages d'un livre. Cuphead prend de l'inspiration et retourne dans les objets. Il en ressort comme s'il avait traversé un mur en papier.]
CUPHEAD — Bébé !
[Il reçoit le livre à la figure, Bébé Biberon rit aux éclats]

Cuisine

MUGMAN — Je savais qu'ils finiraient par s'entendre.

Salle à manger

CUPHEAD — Alors là, bébé…
[Cuphead voit Bébé Biberon en train de secouer la table où se tient le poste de radio de Papy Bouilloire.]
CUPHEAD — Ah !
[Cuphead rattrape le poste de radio à temps et le repose sur la table.]
CUPHEAD — Ouf&nbs;! (à Bébé Biberon) Vilain bébé&nsbp;! Vilain ! [Bébé Biberon a disparu.] Bébé ?
BIBERON — Mama.
[Cuphead regarde par où vient la voix]
CUPHEAD — Oh !
[Cuphead découvre avec effroi Bébé Biberon sur le piano en train de déplacer le bocal vers le vide.]
CUPHEAD — S'il te plaît, ne fais pas ça !
[Bébé Biberon avance un peu plus le bocal.]
CUPHEAD — Gentil… Gentil…
[Bébé Biberon renverse le bocal.]
CUPHEAD — Oh, c'est pas vrai !
[Mugman accourt voir ce qu'il se passe.]
MUGMAN — Oh, Cuphead ! C'est quoi tout ce verre brisé par terre ? Le bébé pourrait se blesser !
CUPHEAD — J'y suis pour rien, moi ! C'est lui qui a fait tomber l'aquarium !
MUGMAN — C'est ton rôle de faire attention à lui ! Tu devais le surveiller !
CUPHEAD — Je sens que ce bébé n'est pas normal ! Il se comporte comme un… Une minute ! Où est bébé ?
[Cuphead et Mugman voient que la porte est grande ouverte.]
CUPHEAD & MUGMAN — Le bébé !
[Cuphead et Mugman sortent de la maison pour chercher Bébé Biberon.]

Jardin

CUPHEAD — Où est-ce qu'il a bien pu aller ?
MUGMAN — Comment veux-tu que je le sache ?
[Un bruit de langue attire leur attention sur la maison. C'est Bébé Biberon, qui est à l'intérieur. Cuphead et Mugman sont soulagés.]
CUPHEAD & MUGMAN — Te voilà, toi.
[Bébé Biberon ferme la porte et la verrouille à clef. Cuphead et Mugman sont scotchés.]
CUPHEAD — Bébé, ouvre la porte ! Ouvre-nous, tu entends ?
MUGMAN — Ouvre la porte !
CUPHEAD — Mugman, maintenant il faut que tu m'écoutes ! Il y a quelque chose qui cloche avec ce bébé, il faut qu'on s'en débarrasse !
MUGMAN — Alors ça pas question, Cuphead ! Ce bébé a besoin de notre affection !
CUPHEAD — Tout ce dont il a besoin, c'est d'une laisse !
MUGMAN — Cuphead, je suis consterné par ce que j'entends ! Tu parles comme si tu n'as jamais voulu avoir de bébés !
CUPHEAD — J'ai jamais voulu en avoir !
MUGMAN — Oh ! Très bien. Dans ce cas, il n'y a plus qu'une seule solution : j'occuperai tout seul le rôle de parent.
CUPHEAD — Te gêne pas pour moi.
MUGMAN — Bébé ? S'il te plaît, tu veux bien être un ange et ouvrir la porte à maman ?
[Le son de la radio de Papy Bouilloire.]
CUPHEAD & MUGMAN — Le poste de radio de Papy Bouilloire !
[Cuphead et Mugman forcent la porte. Ils découvrent Bébé Biberon en train de faire du rodéo, jouer avec les manettes et cogner la trompe de la radio. Mugman le saisit.]
MUGMAN — Non ! Vilain bébé, pas gentil !
[Le visage de Bébé Biberon se change.]
BIBERON — Mama…
CUPHEAD — Heu, je n'aime pas trop cette lueur ténébreuse dans son regard.
MUGMAN — Oh, mais n'importe quoi, Cuphead.
CUPHEAD — Mais…
MUGMAN — Calme-toi, ça va aller. Je reviens tout de suite.
[Mugman part. Cuphead et Bébé Biberon se regardent. Mugman prend un ours en peluche et revient.]
MUGMAN — J'avais cet ours en peluche quand j'étais moi-même un petit bébé. Il représente énormément pour moi. :[Mugman donne une bise à son ours en peluche. Il tourne la clef dans le dos pour l'allumer.] Il était toujours présent pour me réconforter. À ton tour maintenant d'être réconforté… par sa douceur.
[Une mélodie sort de l'ours en peluche de Mugman. Bébé Biberon l'embrasse. Mugman en a les larmes aux yeux. Bébé Biberon décapite l'ours en peluche.]
MUGMAN — Je vais réduire cette chose en charpi&nsbp;!
CUPHEAD — Mugman, non ! C'est un bébé !
MUGMAN — Non, ce n'est pas un bébé, c'est le mal incarné !
[Cuphead et Mugman ne voient plus Bébé Biberon.]
MUGMAN — Mais il n'est plus là !
[Le porte-manteau a bougé. Cuphead et Mugman se lancent un regard effrayé. Le piano s'est mis à jouer tout seul et le tabouret à tourner. Quand ils se retournent, il n'y a personne. Seuls les rires de Bébé Biberon font écho dans la maison. Une ombre leur passe dans le dos.]
BIBERON — Mama.
[Cuphead et Mugman reçoivent une giclée de lait aux visages. ils reculent à l'étagère, qui leur tombe dessus. Ils s'écartent à temps pour l'éviter.]
CUPHEAD — On arrête les frais, je vais demander de l'aide. Oui, allô le standard ? Passez-moi la police ! [personne ne répond] Il y a quelqu'un ? Vous m'entendez ? [Le fil est coupé.] Il a coupé le fil !
[Le son du poste de radio de Papy Bouilloire attire leur attentio sur Bébé Biberon.]
CUPHEAD & MUGMAN — Ah !
[Bébé Biberon balance la radio. Cuphead et Mugman se précipitent pour la rattraper. La radio est sauvée, mais un maillet vient la briser en morceaux.]
MUGMAN — Ah !
CUPHEAD — Haaa !
MUGMAN — Alors là, on est dedans jusqu'au cou.
CUPHEAD — Commode.
MUGMAN — Quoi ?
CUPHEAD — Commode !
[Cuphead et Mugman se prennent la commode dans le mur. Ils en ressortent par le tiroir supérieur.
CUPHEAD — Chaise.
MUGMAN — Non, commode.
CUPHEAD — Non, Chaise !
[Une chaise vole droit sur eux. Cuphead et Mugman quittent la commode pour s'accrocher au lustre au plafond. Ils ne peuvent plus redescendre.]
BIBERON — Aka.
[Cuphead et Mugman voient Bébé Biberon tenant une paire de ciseaux et prêt à couper la corde qui maintient le lustre.]
CUPHEAD & MUGMAN — Bébé, non !
MUGMAN — Mama. [coupe la corde]
[Le lustre tombe. Un feu a lieu dans la maison. Cuphead et Mugman éjectent le lustre avec leurs jambes. Papy Bouilloire revient de sa séance avec sa nouvelle moustache. Il manque de peu le lustre que Cuphead et Mugman viennent de balancer.]
PAPY BOUILLOIRE — Ouah ! Piano en feu ; aquarium brisé ; poisson disparu ; porcelaine ancien brisé ; commode fracassée dans le mur ; des flammes, des flammes et des flammes ! Oh, faut bien que jeunesse passe… Oh, mon poste de radio ! La chose qui était la plus précieuse dans cette maison !
['La trompe de Papy Bouilloire fait sortir de la fumée.]
CUPHEAD & MUGMAN — C'est bébé qui a fait ça.
[Papy Bouilloire regarde dans leur direction et voit Bébé Biberon.]
BIBERON — Mama.
PAPY BOUILLOIRE — Oh… Regardez-moi ça, quel adorable bout de chou.
[Bébé Biberon lui arrache la moustache.]
PAPY BOUILLOIRE — Vilain bébé !
[Le visage de Bébé Biberon change.]
BIBERON — Mama…
[Bébé Biberon balance la moustache avant de se jeter sur Papy Bouilloire. Cuphead et Mugman se regardent d'abord, puis cachent leurs yeux.]
PAPY BOUILLOIRE — Les garçons… au secours…
[Papy Bouilloire est traîné pour être puni. Cuphead et Mugman accourent le récupérer. Ils le traînent jusque dans la cuisine pour s'y enfermer]
[Papy Bouilloire, Mugman et Cuphead sont armés et déguisés.]
PAPY BOUILLOIRE — OK, on y va à trois. Un… deux… trois !
[Papy Bouilloire ouvre la porte pour y découvrir Bébé Biberon dans son panier en train de dormir le pouce dans la bouche.]
PAPY BOUILLOIRE & CUPHEAD & MUGMAN — Oooooh…

Chez quelqu'un d'autre

[Le panier contenant Bébé Biberon a été déposé devant la porte de la maison de quelqu'un d'autre. Une femme ouvre.]
BIBERON — Mama.
FEMME — Oh, qu'il est mignon ! [prend la lettre] « Merci de prendre soin du bébé. » (à Bébé Biberon) Oh, allez viens. Ne reste pas dehors.
[Dans un buisson à proximité de la maison, Cuphead, Mugman et Papy Bouilloire ont tout vu. Ils se partagent une poignée de main pour se féliciter.]

FIN

Advertisement